A Saly, en 2009.

A Saly en 2009.

Les actions d'Amy Sénégal se poursuivent, notamment en faveur des enfants du village.

L'association a mis en place le financement des salaires de la monitrice, de la cuisinière et d'une aide maternelle. Les enfants bénéficient alors d'un repas chaque midi à la cantine (5 repas par semaine).



En ce qui concerne le village et l'aide aux habitants de Saly Joseph, elle s'est traduite de différentes manières.

Deux puits au centre du village ont été construits, le premier étant devenu saumâtre.

Une opération de micro-crédit a été lancée, elle a eu beaucoup de succès. Le but étant que les femmes puissent lancer une petite activité commerciale et se constituer un petit pécule qui leur permet d'alléger les charges familiales et de subvenir davantage aux besoins de leur famille.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×